Notre Aventure

Ici je vais organiser un peu les différents articles sur la belle aventure que nous allons mettre en place dans les semaines qui viennent concrètement mais qui en réalité a déjà commencée pour nous depuis longtemps.

Voici les différents articles qui expliquent l’histoire, le début et la suite de notre Aventure :

2014-08-18_31 + Un été Chez les Merciers - IMG_6183
Laure et Hibis ont lair pressée

J’aimerais aussi expliquer rapidement les modifications apportées aux deux premiers articles qui parlent de cette aventure et non plus de ce PROJET, mot qui j’espère se rayera de toutes les futures explications (c’est pas facile je vous assure, essayez vous-même de passer une semaine sans utiliser ce faux-ami !).

Pour le plaisir (si si je vous jure), j’ai revu la conférence de Franck LEPAGE sur l’Inculture (1) de 5h40 et j’ai pris encore autant de plaisir. En tournant autour de la Culture (avec un grand Q) et l’histoire de l’éducation Populaire (c’est-à-dire l’éducation politique, critique et sociale des jeunes adultes), il ouvre beaucoup de parenthèses tout au long de sa conférence. PASSIONNANT, vous ne le regretterez pas et vous m’en donnerez des nouvelles.

Dans la dernière heure, il revient sur la convention du Colloque ou comment approuver le pouvoir sans donner de sens ni d’idée. Comment obtenir, par de belles phrases alambiquées et ne voulant rien dire, les fameuses subventions de l’état et des ministères (de la culture, de l’agriculture, de la recherche, …) ? C’est à la suite de ça qu’il aborde la désintoxication à la Langue de Bois (et la version longue mais le son est mauvais). Je donne quelques exemples pour que nous soyons tous sur la même longueur d’onde :

  • On en dit plus Exploité (cherchant l’Exploiteur) mais le Défavorisé (il n’existe aucun défavoriseur)
  • On ne dit plus Récession mais la Magique Croissance Négative
  • On ne dit plus travailleur (il agit pour créer de la valeur) mais un Salarié (qui quémande lamentablement un salaire)
  • On ne dit plus Amputation des cotisations patronales (qui permettent de payer tous les services publiques) mais diminution des Charges pour les Entreprises (les pauvres ne seront pas assez compétitives (comprenez Productives))
  • La démarche Qualité a remplacé la Productivité
  • ect, ect, ect, …

2015-09-20 + La Forteresse de Montbazon - le faucon Noir +V - IMG_8619-2Nous ne pouvons plus penser à un concept si on nous enlève les mots qui nous permettent de visualiser ce concept. Les mots créent la pensée et non l’inverse. Ces dernières semaines, par exemple, on nous rabâche un Problème de Migrants de ce fait, nous ne pouvons pas penser cette situation sous l’angle d’une arrivée de Réfugiés en Europe.

Revenons au Projet quand même. Dans cette fin de conférence Gesticulée, Franck Lepage explique l’arrivée de la notion de Projet comme seul élément structurel. De nos jours tout tourne autour d’un Projet délimité dans le temps et analysé étape par étape par des indicateurs clairs, scientifiques et mesurables. Pour obtenir une subvention, les centres culturels doivent monter un projet sur un an, ne laissant aucune marge d’erreur, d’adaptation ou de changement. On nous offre un Projet de retour à l’emploi, un Projet de vie, un Projet de grossesse, un Projet de maison sous forme d’un Permis de construire, … Autant de situation où le Projet vient détruire l’envie ou le désir. L’exemple assez parlant qu’il utilise est un homme qui dit à une belle femme : « j’ai un désir pour toi » ou « j’ai un projet pour toi » !! On entend bien que dans le Projet seule la destination, le but et le résultat comptent. Aucun droit à l’erreur ou à l’approximation. Je dois bien le dire, je trouve ça triste et le pire c’est que ça ne m’avait jamais traversé l’esprit comme le reste (je suis le partenaire de ma banque, je suis un collaborateur de mon entreprise, … la supercherie est grosse comme une maison ici !).


Ainsi, à partir de maintenant nous partons à l’Aventure, la belle, la grande. Celle qui réserve des surprises, celle qui nous fait douter, qui nous bouscule et qui nous offre tant d’émotions intenses.


2014-08-18_31 + Un été Chez les Merciers - IMG_5930Nous nous tromperons, nous évoluerons, nous aurons des caprices et des envies non-négociables et nous écouterons les avis quand nous serons dans le flou le plus total. Cette douce Aventure qui me fait me réveiller avec beaucoup de rêves à réaliser et qui me berce le soir d’optimisme ou de désillusion.

2015-08-08.09 + Week-end avec les Mercier à Plougonvelin - IMG_5616C’est quand même plus agréable de voir sa vie comme une Aventure où ceux qui se croisent sur le chemin s’aident, se tirent la bourre ou se supportent. C’est quand même plus gratifiant de résoudre une énigme qui nous fait stagner sur la longue route de nos envies. Il y aura des dragons sous forme de perte de confiance ou de blessure. Nous croiserons des magiciens capables de purifier l’eau de pluie et de réchauffer une marmite. Et surtout, il y aura des compagnons, j’espère nombreux sur le sentier que nous emprunterons. Notre Projet est mort, nous partons en quête de nos envies et de nos rêves et nous allons vivre une puissante Aventure, je n’en doute pas une seconde.

Arriverons-nous au bout du chemin ? Construirons-nous tous les ponts entre aujourd’hui et une vie meilleure ? Les défis seront-ils nombreux ou occasionnels ?

Nous verrons bien …

2015-07-11_15 + Symposium Bablet St Jean Trolimon - IMG_4877

Publicités
Séligonia, l'institut de permaculture de Sologne

Faire Ensemble dans le Respect Mutuel avec la pErmaculture

Bulles d'Asie

On vous emmène en voyage

Le Chant Des Herbes

Pépinière de plantes utiles, Tisanes, Baumes, Découverte des plantes

verslautonomie

Pour vivre heureux, vivons (tout) simplement!

les2alchimistes

L'univers de deux zippies.

HUMUS SAPIENS

Permaculture & Transition urbaine sur Montpellier et alentour

lasymbioserie.com

Comprendre et transformer les systèmes en processus viables dans lesquels chaque élément a sa place ...

%d blogueurs aiment cette page :