Archives pour la catégorie Blog/News

Soigneurs de Terres

Une fois n’est pas coutume, une chaîne télévisée publique, France 2, prend le risque de diffuser un reportage qui me semble plaira à certains d’entre vous : Soigneurs de Terres.
On y découvre (ou retrouve pour les initiés), Claude et Lydia Bourguignon, les deux passionnés, électrons libres de la vie du sol qui se battent depuis 25 ans face à la destruction massive du patrimoine écologique de notre agriculture. Le reportage est, à la fois bien complet et assez simple pour  ceux qui découvriraient ces concepts d’agro-écologie, de vie microbienne des sols et des alternatives viables et durables face à la charmante révolution verte qui nous fait manger du RoundUp.
2015_10_02_15_44_39_2
logo-france2
Quand ils font de bons reportages, je veux bien leur faire de la pub gratos …

A l’heure d’aujourd’hui (le 2/2/16), le reportage restera en ligne sur le site de France 2 / 13h15 le dimanche pendant 28 jours et il dure 40min, une bonne durée pour ce remplir la tête de connaissances et non de bêtises.

J’ai pu en discuter souvent avec certains amis et membres de ma famille (et surtout Mr Paton face aux champs qui bordent son havre de paix en Touraine) et récemment, on a soulevé mon manque de « retenu » lorsque ma passion s’exprime, laissant sortir un peu d’aigreur mêlée d’une once de tensions !!
J’espère que cette petite vidéo répondra à vos questions plus simplement et calmement que moi-même (et oui j’ai la fougue on pourrait dire quand je me lance dans ces sujets).

En tout cas voici le lien France 2 :
Un lien YouTube également : 
Si l’envie vous prend de vouloir lancer un débats ci-dessous dans les commentaires, j’y participerais avec plaisir !
Publicités

La Permaculture n’est pas la Solution …

A travers mes longues tirades et mes monologues sur laSymbioserie, grâce à vous qui lisez ces mots et à toutes les personnes demandant souvent : « Ok mais la Permaculture c’est quoi ?« , j’y ai beaucoup réfléchit, profitant des fêtes de fin d’années pour tanner mes proches et m’exciter à convaincre ma famille sur l’utilité de la Permaculture et comment elle va changer le monde.

C'est bien de s'y retrouver !
C’est bien de s’y retrouver !

Vous l’avez déjà compris, je suis un passionné et j’ai souvent l’impression d’avoir la seule vérité ! Ainsi, à force d’arguments et d’agacement à essayer de me faire comprendre, j’ai, on pourrais dire, eu une révélation ou tout du moins démêlé un nœud de la pelote qui me sert de cerveau.

La Permaculture n’est pas la Solution du tout !!!      Elle est seulement la base du questionnement !

Vous vous souvenez de votre professeur de mathématiques qui vous rabâchait que le résultat n’est pas aussi important que la manière d’y arriver, il n’avait pas tord à mon sens. C’est le voyage qui compte pas la destination ! Lire la suite La Permaculture n’est pas la Solution …

Conférence : Démocratie et Budget Participatif

Lien pour la Vidéo de la conférence !

Lors du Forum de l’Autonomie à Saint-Pierre-de-Frugie, organisé par l’éco-centre Périgord-Limousin en octobre 2015, le maire EELV du 2ème arrondissement de Paris, Jacques Boutault, nous a exposé les actions qu’il a menées avec son équipe municipale depuis 14 ans sur l’installation des conseils de quartier, la démocratie participative et le budget participatif.

Je suis toujours intéressé d’entendre un homme politique nous parler de tel ou tel innovation, de diverses découvertes ou nouvelle mise en place. Je l’avoue, à chaque fois, dans les médias, je m’attend à une bonne dose de rigolade lorsqu’une figure politique s’exprime et mon esprit pétillait déjà de sarcasme face à un discours de non-dits et de récupération politique. Le « parlé » des politiques m’a longtemps fait grincer les dents et m’a souvent énervé, après chaque JT. Depuis quelques temps, voyant bien que c’est pauvres bougres n’ont ni pouvoir, ni courage, je préfère en rire et je m’amuse à décortiquer les phrases prononcées pour mon plaisir.

Jacques Boutault Maire du 2è arrondissement de Paris
Jacques Boutault Maire du 2è arrondissement de Paris

La vie politique à Paris ! Ah, la grande et mesquine politique, celle de toute la presse, celle de tous les rebondissements, de tous les coup-bas … Celle qu’on regarde de loin, intrigué, sur la défensive.

Mais face à la salle de la Mairie de Firbeix, un homme simple, en baskets, sourire aux lèvres, visiblement content d’être présent au forum de l’Autonomie. Je suis gentiment autorisé à filmer la conférence sans contrepartie et malgré mon absence de micro performant et de trépied, je me lance. Lire la suite Conférence : Démocratie et Budget Participatif

Découverte des Plantes Sauvages Comestibles et Médicinales

Une balade agréable, sous le soleil breton en forme en début octobre, à Plestin-les-Grèves (22), tous les stagiaires formant un cercle autour d’un curieux personnage, Benoit !

Benoit, la gentillesse incarnée ...
Benoit, la gentillesse incarnée …

Avec sa barbe bien fournie, son sourire et sa joie de vivre, il nous  a plongé et promené dans un univers qu’il connait très bien, qu’il maîtrise et qu’il utilise quotidiennement pour sa santé et son plaisir : les plantes sauvages.

Qu’elles soient médicinales ou juste comestibles, Benoit nous invite à connaitre, reconnaître et utiliser ces petits bijoux de la nature. Souvent très riches en sels minéraux, en vitamines et en goût, les plantes sauvages sont excellentes pour notre santé contrairement aux légumes et fruits de notre agriculture conventionnelle, lavés de tous leurs bienfaits par leur mode de culture. Lire la suite Découverte des Plantes Sauvages Comestibles et Médicinales

La Marmite Norvégienne et le Rocket Stove, sacré duo !

Pendant un Open Space proposé par Olivier et rejoint par Yves lors du Cours Certifié de Permaculture que j’ai suivi en fin septembre dernier, nous avons pu appréhender toute la puissance de la Marmite Norvégienne et du Rocket Stove, ainsi que leur association au quotidien.

Pour voir immédiatement la vidéo : Marmite Norvégienne et Rocket Stove – lasymbioserie.com 05

Pour qui sait organiser sa journée ou son weekend, ces deux techniques sont idéales pour vos économies, votre autonomie et pour conserver les bienfaits de vos plats. Elles peuvent être utilisées, bien entendues séparément, apportant déjà de nombreux avantages mais cumulées, elles déploient tout leurs talents. L’une permettant de cuire votre plat en consommant au moins du bois de petite section et en fournissant une forte chaleur facilement et l’autre continuant la cuisson de la casserole pendant plusieurs heures sans effort, risque ou énergie.

Le Rocket Stove de Kerzello qui nous a régalé ...
Le Rocket Stove de Kerzello qui nous a régalé …

Par exemple, lors de cette formation où plus de 50 personnes devaient manger tous les jours, les énormes marmites de soupe bouillaient quelques minutes sur le Rocket Stove à l’extérieur dans la matinée et poursuivaient leur cuisson dans une grosse Marmite Norvégienne jusqu’au midi où tout le monde se régalait d’une soupe bien chaude !

Rentrons maintenant dans les explications, que vous pouvez retrouver en visionnant la vidéo plus bas !

La Marmite Norvégienne ou quand nos grands-parents nous apprennent à cuisiner !

Le principe est extrêmement simple à comprendre et peut être diviser en deux méthodes, la Marmite Norvégienne et le Cuiseur Thermos.

Schéma de
Schéma de « fonctionnement » d’une Marmite Norvégienne.

Les deux ont le même objectif, vous rendre heureux ! mais la réalisation est légèrement différente. La Marmite Norvégienne se base sur l’isolation de votre casserole pour la maintenir au chaud pendant des heures continuant ainsi la cuisson de votre plat hors du gaz, de la plaque ou de la cuisinière à bois. Le cuiseur thermos, quant à lui, utilise le principe de la bouteille isotherme et du rayonnement électromagnétique des parois intérieures de la boite pour conserver la chaleur. Lire la suite La Marmite Norvégienne et le Rocket Stove, sacré duo !

La Connaissance au service de la Nature,

Chinampas, méthode de culture saine et propre.
Chinampas, méthode de culture saine et propre.

Après les chasseurs/cueilleurs qui utilisaient les ressources naturelles de l’environnement ponctuellement sans jamais épuiser la nature, se déplaçant bien avant que le système ne montre des signes de pénuries, l’agriculture sédentaire de nos ancêtres connaissait « les secrets » des écosystèmes. Attribués tantôt aux esprits, tantôt aux divinités, les premiers agriculteurs observaient et reproduisaient des modèles naturels par le bon sens de leurs cultures.

Approche Agro-Sylvo-Pastorale
Approche Agro-Sylvo-Pastorale

L’approche Agro-Sylvo-Pastorale imposée pendant des milliers d’années avait pour avantage de fonctionner à merveille, n’exploitant que de petites parcelles abondantes. L’organisation en village, chacun interdépendant les uns des autres, permettait à chaque humain de se nourrir, se vêtir, se protéger et vivre ensemble. Lorsqu’une maladie ou mauvaise saison s’attaquait aux arbres fruitiers, les légumes, la viande et les baies prenaient le relais et nourrissaient la population. Ce système a perduré jusqu’à l’arrivée de multiples facteurs qui ont bouleversés la logique et le bon sens. Lire la suite La Connaissance au service de la Nature,

L’Agora, un moment hors du temps,

Photos de Martin PAROLA-DANIEL / Vincent SÉCHER / Laurent BOURDA / Catherine / Bertrand / ou Maryvonne

C’est le mardi, à mon retour aux Rencontres de la Permaculture de Saffré, arrivé un peu plus tôt pour profiter à fond de cette journée, que, après un bon repas gourmand, je découvre l’Agora.

Un instant serein ...
Un instant serein …

Perché en haut de mes préjugés les plus primaires, en bon citadins peu coutumier de ce genre de rencontres, les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont plutôt péjoratifs, je dois bien l’avouer. Vous ne serez pas trop méchant avec moi j’espère car nos habitudes et éducations ne nous proposent pas d’agora au quotidien, et l’inconnu, souvent, on le repousse !

Tout le monde est prêt !
Tout le monde est prêt !

Bref, avec un ventre bien rempli, des conversations passionnantes autour de la table ancrées dans la tête, je m’avance dans la foule qui se forme près du grand hangar, me préparant à une explication des activités de l’après-midi … IMGP2190Pourtant, avant cela, un grand cercle est formé composé de tous les participants et référents. Un volontaire s’avance au milieu du grand cercle qui s’agrandira jours après jours et propose un exercice pour tous. Afin de ressentir le sol, de s’ancrer à la terre, de ressentir ses deux voisins par un affleurement des mains et de ressentir tout l’environnement en fermant les yeux, le groupe entier se met à danser, tanguer, doucement, sans réticence, sans gène les uns envers les autres. La situation est harmonieuse et agréable à regarder et à filmer même avec les pensées parasites auxquelles je pense. Une communion qui se termine sereinement par une grande vague d’applaudissements et de sourires. Lire la suite L’Agora, un moment hors du temps,

L’école de la Permaculture, le film

Photos de Martin PAROLA-DANIEL ou du dossier de presse de l'équipe du film !

C’est au cœur de l’Escampette, pendant les Rencontres de la Permaculture 2015, que j’ai rencontré une drôle d’équipe … Caméra, trépied, perche-micro, grands sourires et passion au fond des yeux.

Marc-Olivier PERROIS, cadre, étalonnage
Marc-Olivier PERROIS, cadre, étalonnage

Lors d’un atelier/réflexion sur l’amélioration du bureau de Conception de l’Université Populaire de Permaculture, je rencontre Clément FLEITH et Louis HELLOUIN, respectivement président et fondateur d’Humus Sapiens, situé à l’ouest de Montpellier. Des idées fleurissent rapidement … Je me rends compte que leur Permablitz, leur approche urbaine et leur volonté d’agir sont des initiatives très constructives pour développer la permaculture.

Interview en préparation d'Antoine
Interview en préparation d’Antoine

Alors, au détour d’un chemin, lorsque je les aperçois muni de leur matos, œil collé à l’appareil et fils branchés, je m’interroge puis je les observe pendant l’interview de d’Antoine Dupouy, membre du CA de Brin de Paille sans qui les Rencontres n’auraient pas été aussi bien.

Ils tournent un film sur la Permaculture …

Non, non pas une vidéo YouTube comme les miennes avec une moindre qualité et des bruits de fond gênants … Non, non un vrai film …

L’Ecole de la Permaculture !

Grâce à un financement participatif sur Ulule qui a fonctionné à merveille, ils ont pu dégager des fonds pour le tournage, le montage, la production et toute la distribution du film. Bravo, bravo.


Permablitz chez des particuliers
Permablitz chez des particuliers

Entre des rencontres rurales, autour d’Andy et Jessie Darlington et leur ferme mêlant agroforesterie, potager, CCP, wwoofing, keyline design, …, des expériences urbaines, mises en avant par Louis Helloin et ses permablitz, des passionnés d’éco-constructions naturelles comme Pascal Depienne au Camptier et des façonneurs de Permaculture Sociale et Sociétale tel que Steve Read, fondateur de l’UPP, le film fera le tour de ce paradigme assez récent en France.

Clément et la prise du son pendant un atelier sur le bois par Yves Joignant
Clément et la prise du son pendant un atelier sur le bois par Yves Joignant

Dans le but de déconstruire les préjugés du grand public sur la Permaculture, le film se veut très explicatif et pédagogique (expériences détaillées, mise en œuvre, principes et éthiques, …). Il faut bien rappeler que cette approche globale n’est pas une multitude de techniques et autres outils pour le jardin. Il ne suffit pas d’avoir une butte de culture ou une forêt chez soi pour se prétendre permaculteur. La démarche est systémique et réfléchie, complexe et profonde.


Si vous souhaitez recevoir le DVD, participer à l’avant-première ou encore diner avec toute l’équipe du film, il est encore possible de faire partie de cette grande aventure sur leur page Ulule ou en contactant l’équipe.

En attendant le film, je vous incorpore le Teaser (ou bande-annonce pour les français anglophobes !).


Encore bravo à toute l’équipe, Adrien BELLAY, Baptiste ENARD, Marc-Olivier PERROIS et Clément FLEITH.

MAKING OF_01

Merci, merci, merci !!

Photos de Martin et Laure PAROLA-DANIEL

Je ne pouvais pas imaginer … 

Lorsque ma petite tête bouclée m’a incité à créer ce site pour organiser mes pensées, les mouvements et initiatives qui me semblent durables et viables, pour aussi, communiquer sur la Permaculture et son paradigme systémique et, enfin, pour jeter mes coups de gueules sur une société qui souvent ne me fait plus rêver, je ne pouvais imaginer intéresser moultes visiteurs.

2014-08-18_31 + Un été Chez les Merciers - IMG_5937

Les Rencontres de la Permaculture m’ont permis de découvrir nombreux acteurs et penseurs alternatifs, tous aussi passionnants les uns et les autres et m’a donné l’occasion de parler de la Symbioserie.

Mais je dois bien vous avouer que se retrouver à 23h et des brouettes en train d’actualiser les statistiques de mon site et de suivre la progression constante de vos visites, me rend on ne peut plus heureux. Les premiers commentaires d’un autre site (les2alchimistes) sont très encourageants et aussi inattendus pour moi !!

Aujourd’hui à 17h, je remarque 30 visiteurs et 261 vues sur le site, je crois rêver !! Merci, merci, merci !

Me voici plus motivé que jamais pour vous proposer des articles de qualités sur des sujets variés autant que possible.

J’attends vos commentaires constructifs sur le site ou les articles …

Merci encore, permaculturellement votre … Martin, l’alchimiste !

Entretien avec Pierre-Yves PETIT sur les Buttes de culture

Photos de Martin PAROLA-DANIEL / Vincent SECHER / Laurent BOURDA / Catherine / Bertrand / ou Maryvonne
Attentif pendant les Agoras
Attentif pendant les Agoras

Durant toute cette semaine, je n’ai pas pu assister à tous les ateliers et toutes les conférences, n’ayant pas le don d’ubiquité mais, il y a un personnage clef pour moi dans ces rencontres, Pierre-Yves PETIT.

En plus d’être adorable et très ouvert à tous les sujets permettant de refaire le monde accoudé au bar, un cidre à la main, il est un puits de savoir sur la nature. Quelle soit scientifique ou pratique, sa connaissance vous tient en haleine des minutes durant, oubliant le temps qui défile ou les distractions qui vous entourent.

Cours théorique et Pratique sur les Buttes
Cours théorique et Pratique sur les Buttes

Etudiant en permaculture, il met ses apprentissages scientifiques au service de la compréhension des systèmes naturels. Comment fonctionne un sol ? Comment se dégrade tel ou tel élément ? Autant de questions qui tirent leur réponse dans une science éclairée par l’observation de la Nature.

IMG_6512Comme il nous l’explique dans la vidéo, il est associé de la Ferme Symbiose en Dordogne et, grâce à la logique de la Permaculture, met en place le Design de la ferme et des ateliers qu’ils proposent.

Les Buttes de Culture :

Tout est dit dans la vidéo que j’ai pu filmer durant les Rencontres de la Permaculture 2015 mais je vais essayer de synthétiser tout ça pour vous … Ça va pas être simple je pense !

Vidéo de l’entretien avec Pierre-Yves PETIT

 


 

Objectifs PRATIQUES d’une Butte :

Le trou de serrure prêt à être planté
Le trou de serrure prêt à être planté

Je ne suis pas assez calé pour vous parler des objectifs microbiologiques de la butte (les relations symbiotiques entre les champignons, les bactéries, les racines, les arbres, …). Pour cela, écoutez plutôt Pierre-Yves et regardez les vidéo en bas de page de Claude et Lydia Bourguignon.

Qu’elles soient droites, en trou de serrure, rondes, en U, … la création d’une butte permet de créer du sol adapté aux plantations que nous souhaitons installer. Si votre sol est fait de 5cm de terre fatiguée posé sur un remblai de caillasses, les buttes seront surement vos amis. De même, les buttes peuvent pallier un sol trop acide, sablonneux, humide, …

Il captive les foules dès les premiers jours ...
Il captive les foules dès les premiers jours …

La butte permet aussi de délimiter les zones de cultures. Ainsi personne ne marchera sur votre terre bien aérée et fertile ni sur vos jeunes pousses de légumes. De plus, la hauteur de la butte amène d’autres avantages. En cas de petites inondations, les plantes auront les pieds au sec. Vous n’aurez pas besoin de raser le sol pour récolter vos belles salades. Le faite qu’elle soit bombée agrandit la surface de culture. Enfin, sa composition permet une meilleure gestion de l’eau, des auxiliaires (insectes, petits rongeurs, …) et de la chaleur au centre de la butte.

Nous pourrions trouver d’autres avantages à l’installation d’une butte de culture mais je sens que vous êtes plus intéressé par la technique alors j’y cours !

La constitution de la Butte :

Le bois mort servant de réservoir deau
Le bois mort servant de réservoir d’eau

Tout d’abord, il faut analyser les matériaux et les « déchets » que vous avez sur le terrain où vous souhaitez construire cette butte. A partir de cette observation vous pourrez composer votre butte de culture en utilisant des matériaux abondants en local ou les déchets produits par les autres systèmes de votre Design (fumier d’animal, paille, litière végétale de rongeurs, …).

Une couche composée de carton trempé mélangé à du crottin d'âne
Une couche composée de carton trempé mélangé à du crottin d’âne

Dans le principe, comme l’explique Pierre-Yves PETIT, il faudra creuser votre sol aux dimensions de la butte en prenant soin de trier et déposer à proximité la terre et l’herbe retiré. Ensuite, des bûches de bois mort plus ou moins grosses et longues seront disposées au fond du trou afin de constituer une réserve d’eau au pied des plantes. Plus les bûches sont grosses, plus elles seront pérennes avant leur compostage. Les interstices entre les bûches seront bouchés avec du broyat de bois ou de la terre. Ce réservoir sera surmonté de couches intercalant des matériaux carbonés et d’autres azotés pour nourrir au mieux vos légumes, fruitiers et autres fleurs et aromates.

Elsa en profite pour planter ses premières aromates sous les conseils de Franck Nathié
Elsa en profite pour planter ses premières aromates sous les conseils de Franck Natié

Pour finir avec la partie superficielle de la butte, vous pouvez finir avec une couche de compost et vous couvrez le tout par un Mulch composé du paillage que vous avez en abondance chez vous (paille, BRF, écorces, …). Cette généreuse couche va protéger la terre des coups de soleil et du vent et ainsi garder votre terre humide et fraîche tout au long de l’année sans avoir besoin d’arroser en excès. Sur la Butte des Rencontres de la Permaculture, des branchages ont été disposés anarchiquement sur le Mulch pour empêcher nos copines les poules de gratter et nous retourner la butte en un rien de temps.

Toutes ces couches et ces matériaux permettent de créer un sol où chaque collaborateur pourra se développer afin de manger et d’être manger en respectant le cycle naturel (les champignons mycorhiziens, les bactéries, les insectes, les racines, les vers de terre et de fumier, …).

 

Maintenant que vous savez cette théorie, je vous laisse vous amuser avec les formes, les décorations (loupiotes, pierres, bordures, …) , les aménagements (bancs, petite table, …) et vos expérimentations !

Le maître mot reste et restera : le plaisir !

 

Pour aller plus loin dans la compréhension de la vie microbiologique des sols, je vous invite à vous engouffrer dans les paroles de Lydia et Claude BOURGUIGNON (Documentaire d’Arte : Que Faire ? entre autre).


 


 

 

Attention la prochaine, elle fait mal, mal, mal !! Dépressif s’abstenir !