PermaPrincipe 03 – Créer une production

Ce principe peut être perçu de deux façons à mon sens ! La première est assez logique et intuitive : Il faut produire quelque chose. La deuxième est moins instinctive : Il faut se mettre en action pour créer !

pc-icons-principle-3

Les deux sont justes et complémentaires et je vais commencer par la deuxième qui est, à mon sens, le moteur de la première. Quelle que soit l’aventure qui vous anime, les réalisations que vous voulez mettre en place ou la vision de la société que vous aimeriez, la première étape va être de se mettre en mouvement et de créer une « production ». Cette dernière pourra être purement immatérielle (réflexion, discussion, rêve ou idées vagues, …) ou concrète (artisanat, potager, créations diverses, réunions, …). Cette étape, quelque soit la « production », fera sortir de nombreuses émotions chez vous (peur de rater, excitation, doutes, stresse, accomplissement de soi, …) et chez les autres (soutiens, barrières, incompréhension, aides, …).

Il faut se lancer, faire le premier pas, plonger, … autant de phrases faciles à dire ou à écrire mais qui souvent sont compliquées à appliquer. La dualité entre l’envie de créer une production et la peur qui nous bloque est la première raison d’un échec si les émotions négatives l’emportent. Il est vrai qu’on ne peut rater que ce qu’on essaye de faire. Il est très confortable de ne rien faire. La petite étincelle qui permet de se lancer dans l’aventure est fondamentale  et souvent très importante. Il vous faudra la célébrer et vous l’a remémorer lors des coups de mou.

hand-grass-light-plant-sunlight-flower-58846-pxhere.com

Ensuite, créer une production dans le sens le plus courant du terme signifie obtenir rapidement les éléments qui permettent à l’aventure de se poursuivre de façon de plus en plus autonome. S’il vous faut une quantité incroyable de travail, de financement, d’aides extérieures ou encore de temps pour obtenir le tout début d’un quelque chose tout riquiqui et embryonnaire, la motivation pour commencer, continuer ou porter l’aventure sera difficile à maintenir. Ne me faites pas dire que tout doit tomber tout cuit dès le début mais concevoir les étapes pour que le voyage puisse continuer avec entrain et avec une légère autonomie peut déterminer la réussite ou l’échec de l’idée initiale.

Ensuite, dans le même sens et pour aller plus loin, une bonne conception doit prendre en compte les différentes et multiples productions de l’aventure car se sont celles-ci qui détermineront l’autonomie finale de l’aventure. En gros, les questions à se poser devrait être :

667px-pyramide_des_besoins_selon_abraham_maslow
Pyramide des Besoins de Maslow
  • de quoi ai-je besoin ?
  • Quel est la priorité entre ces besoins ?
  • Peut-on le produire sur place ?
  • Que me faut-il pour le produire ?
  • Peut-on produire ces nouveaux besoins de façon autonome ?
  • Si non, quel intervenant peut me fournir ce besoin ?
  • Dans le futur, comment évoluera ce besoin et les besoins connexes ?

 

Si la conception commence par ces préoccupations, il sera plus facile de poursuivre les différentes étapes et de surmonter les erreurs, échecs ou coups durs qui apparaissent. 

Ces « productions » et la réponse aux besoins spécifiques de l’aventure permettent de créer des boucles de rétroaction, à chaque instant, qui permettent de se rendre compte rapidement si on est sur la bonne voie ou pas. Si la production voulue est un potager qui devrait rendre autonome en légumes une famille de quatre personnes à partir de la deuxième année, l’analyse de la production au bout de deux ans permettra de vérifier si les besoins sont remplis ou s’il faut modifier des éléments pour les années suivantes.

Toutes les productions permettant d’atteindre les objectifs de l’aventure devront être, au moins dans les grandes lignes, conçu au début de la conception en fonction du niveau d’autonomie voulue. De plus, cette production quelle soit directe (alimentaire, construction, énergétique, …), émotionnelle (estime de soi, relaxation, relations sociales, …), « monétaire » (revenu, monnaie locale, salaire, Système d’Echange Local, …) sera comme une récompense qui encourage à poursuivre.

Pour finir, ce principe est directement lié aux autres et surtout aux principes 7, 9 et 12 que nous verrons un peu  plus tard :

  • PermaPrincipe 07 – Partir des Structures d’Ensemble pour Arriver aux Détails
  • PermaPrincipe 09 – Utiliser des Solutions de Petites Échelles et avec Patience
  • PemraPrincipe 12 – Utiliser le Changement et y Réagir, de Manière Créative
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s