La Marmite Norvégienne et le Rocket Stove, sacré duo !

Pendant un Open Space proposé par Olivier et rejoint par Yves lors du Cours Certifié de Permaculture que j’ai suivi en fin septembre dernier, nous avons pu appréhender toute la puissance de la Marmite Norvégienne et du Rocket Stove, ainsi que leur association au quotidien.

Pour voir immédiatement la vidéo : Marmite Norvégienne et Rocket Stove – lasymbioserie.com 05

Pour qui sait organiser sa journée ou son weekend, ces deux techniques sont idéales pour vos économies, votre autonomie et pour conserver les bienfaits de vos plats. Elles peuvent être utilisées, bien entendues séparément, apportant déjà de nombreux avantages mais cumulées, elles déploient tout leurs talents. L’une permettant de cuire votre plat en consommant au moins du bois de petite section et en fournissant une forte chaleur facilement et l’autre continuant la cuisson de la casserole pendant plusieurs heures sans effort, risque ou énergie.

Le Rocket Stove de Kerzello qui nous a régalé ...
Le Rocket Stove de Kerzello qui nous a régalé …

Par exemple, lors de cette formation où plus de 50 personnes devaient manger tous les jours, les énormes marmites de soupe bouillaient quelques minutes sur le Rocket Stove à l’extérieur dans la matinée et poursuivaient leur cuisson dans une grosse Marmite Norvégienne jusqu’au midi où tout le monde se régalait d’une soupe bien chaude !

Rentrons maintenant dans les explications, que vous pouvez retrouver en visionnant la vidéo plus bas !

La Marmite Norvégienne ou quand nos grands-parents nous apprennent à cuisiner !

Le principe est extrêmement simple à comprendre et peut être diviser en deux méthodes, la Marmite Norvégienne et le Cuiseur Thermos.

Schéma de
Schéma de « fonctionnement » d’une Marmite Norvégienne.

Les deux ont le même objectif, vous rendre heureux ! mais la réalisation est légèrement différente. La Marmite Norvégienne se base sur l’isolation de votre casserole pour la maintenir au chaud pendant des heures continuant ainsi la cuisson de votre plat hors du gaz, de la plaque ou de la cuisinière à bois. Le cuiseur thermos, quant à lui, utilise le principe de la bouteille isotherme et du rayonnement électromagnétique des parois intérieures de la boite pour conserver la chaleur.

Voyons la Marmite Norvégienne en détails …

La Marmite Norvégienne n'est pas nouvelle comme on peut le voir !
La Marmite Norvégienne n’est pas nouvelle comme on peut le voir !

C’est juste une boite fortement isolée où vous placez votre marmite ou votre casserole qui a passé, après ébullition, quelques minutes sur le feu. Sans perdre de calories (gardez le couvercle, ne perdez pas de temps, …), vous disposez le contenant de votre soupe, riz, potage, plat mijoté, … dans la marmite Norvégienne directement et vous fermez la boite avec un couvercle isolé lui-aussi et le plus hermétique possible. Voilà, c’est fait. Vous n’avez plus qu’à attendre et vous occupez de votre journée sans vous en soucier. Quelques heures plus tard (2, 3, 4 ou 5h), lors de l’arrivée de vos invités, après un bon apéro, vous pouvez sortir votre casserole de la Marmite Norvégienne et servir votre plat sans vous bruler !!

Ainsi votre garbure, votre bœuf bourguignon ou votre soupe n’aura passé que 5 minutes à ébullition sur votre gazinière, vous faisant économiser fortement votre consommation (15 minutes de chauffe sur 5h de cuisson … faites le calcul). Ensuite, votre courbature au coude à force de touiller, touiller et touiller a disparu au profit d’une matinée bien remplie (ou une petite sieste peut-être !) car avec la Marmite Norvégienne vous ne vous souciez que de vous et plus de votre casserole, laissez la tranquille. Vos plats sont, en plus, bien plus savoureux et n’ont pas perdu toutes leurs vitamines en bouillant pendant plusieurs heures (quelques vitamines perdues pendant les quelques minutes de cuisson et c’est tout). Pour finir, par le point fondamental pour moi et mon épouse tête en l’air, vous ne pouvez plus cramer vos plats que vous avez mis tant d’énergie à préparer à cause d’un coup de fils ou d’une visite imprévue des voisins (charmants en passant !).

Je pense que vous comprenez bien les avantages pour vous et votre cuisine mais comment on fait,  me direz-vous ?

Autre schéma ... mais vous avez compris maintenant, je pense.
Autre schéma … mais vous avez compris maintenant, je pense.

Il suffit de se lancer avec ce que vous avez chez vous ou chez vos amis. Prenez une boite assez grande pour recevoir votre plus grande marmite que vous utilisez qui a un couvercle. Trouvez chez vous un isolant quelconque (vieille couette, oreillers, coton, laine, paille, sciure de bois, isolant du bâtiment, …) que vous placez dans la boite (au fond et sur les côtés). Placez un drap pour entouré l’isolant pour que se soit plus propre, si vous le souhaitez. Pour finir, trouver un isolant servant de couvercle à la boite qui puisse être manipuler facilement et qui englobe bien le dessus de la boite afin d’être le plus hermétique possible.

Et voilà c’est fait !


Le Cuiseur Thermos est aussi efficace mais plus subtil dans sa fabrication.

Cuiseur Thermos dans un casserolier de cuisine ...
Cuiseur Thermos dans un casserolier de cuisine …
... à la maison de la présidente de l'écocentre du Perigord-Limousin ...
… à la maison de la présidente de l’écocentre du Perigord-Limousin …
... à deux pas de la cuisinière à bois, pratique et jolie !
… à deux pas de la cuisinière à bois, pratique et jolie !

L’avantage sur la Marmite Norvégienne, c’est son adaptation aux différents contenants que vous allez utiliser. La casserole dans la Marmite Norvégienne épouse l’isolant de toutes parts et est assez peu modulable en fonction de l’isolant que vous avez choisi. Le cuiseur Thermos est une boite dans une boite isolée et plaquée à l’intérieur d’un film en aluminium qui va réfléchir les ondes de chaleur et les rediriger vers la casserole, gardant ainsi la chaleur à l’intérieur. Contrairement à la Marmite Norvégienne, votre casserole ne touche pas les bords de la boite intérieure ni le fond (mettez un plat en bois ou en osier par exemple sous le contenant) pour éviter les transferts de chaleur. Vous vous en doutez, il faudra plus de débrouille pour le fabriquer. Vous pouvez le fabriquer, par exemple, en bois à l’intérieur d’un casserolier de cuisine ou avec deux cartons l’un dans l’autre. Pour les feuilles d’aluminium, vous récupérer des habillages d’électroménagers, du papier aluminium de cuisine ou, comme le Cuiseur Thermos en démonstration au stand de Bolivia Inti Sud Soleil ci-contre, des plaques offset d’imprimerie.

A la fin, vous obtenez un caisson où vous placez votre marmite, vous fermez avec un couvercle isolé et muni aussi d’un film aluminium et le tour est joué. Votre contenant peut varié à votre désir en fonction de la taille de votre cuiseur thermos.

Leur utilisation, comment réapprendre à cuisiner ?

Bien entendu, comme Olivier nous le rappel dans la vidéo, il faut réadapter vos recettes pour l’utilisation de la Marmite Norvégienne ou du Cuiseur Thermos. Il faudra aussi savoir organiser sa journée en fonction des plats que vous souhaitez réaliser … C’est à vous de faire vos expériences et sachez que vous trouverez sur internet de nombreuses recettes spéciales pour ce type de cuisson (www.marmite-norvegienne.com).



Le Rocket Stove, une énergie multifonction !

Le Rocket Stove est un principe plus qu’un produit. Il peut être réalisé de mille façons différentes (matériaux, formes, utilisations, tailles, …) et une recherche rapide sur internet, vous montrera des dizaine de Rocket Stove différents.

Il est important de connaitre un peu plus l’élément bois et sa combustion, avant de poursuivre.

Schéma de principe d'un Rocket Stove cuiseur d'extérieur !
Schéma de principe d’un Rocket Stove cuiseur d’extérieur !

Pour faire simple, le Rocket Stove permet une combustion très efficace du bois. Cette science est assez complexe mais pour simplifier, le bois se consume en plusieurs étapes grâce à l’action de l’oxygène et de l’azote contenus dans l’air. D’abords l’eau, que contient le bois, est évaporée sous l’effet de la chaleur. C’est la phase de séchage. Dans un second temps, la gazéification commence (entre 200 et 600°C) qui transforme le bois en résidus charbonneux et en gaz. Enfin, l’oxydation, en brûlant les gaz produits par la gazéification grâce à la température et à l’apport d’air, crée de nouveaux éléments et dégage une nouvelle fois de la chaleur.

Cette double combustion permet un meilleur rendement du poêle et change les gaz nocifs relâchés par le bois en produit bien moins polluants. Le bois est entièrement consommé, à par quelques cendres (résidus de métaux lourds, …). Les fumées sont transparentes et beaucoup moins concentrées en molécules toxiques. Dans un foyer ouvert, type cheminée, la plupart de ces gaz sont évacués par le conduit sans oxydation par manque d’apport d’oxygène ou parce que les gaz se refroidissent trop vite. La fumée en sortie est noir et nocive.

Coupe d'un Rocket Stove de Masse ...
Coupe d’un Rocket Stove de Masse …

Pour favoriser la double combustion du bois, le Rocket Stove est assez ingénieux. Il va « emprisonner » les flammes et les gaz produits dans un conduit parcouru de coudes et de blocages, obligeant les perturbations des gaz (leur ralentissement, leur marche arrière, leur pression, …). L’apport d’air primaire (et parfois, secondaire) permet aux flammes d’atteindre les gaz et les enflammer ou, plus loin dans le conduit, permet aux gaz, poussés par l’air froid d’être sous pression et de s’enflammer eux-mêmes.

Quelque soit la réalisation du Rocket Stove et son utilisation, il faudra favoriser au maximum cette double combustion du bois pour moins polluer, consommer moins de bois et éviter au maximum les résidus charbonneux dans le cendrier.

Maintenant que vous comprenez mieux la combustion du bois et son intérêt, on va aborder le Rocket Stove et ses utilisations.

Le vieux Sage Rocket, qui a permis de chauffer l'eau de douche lors des Rencontres de Permaculture de Saffré
Le vieux Sage Rocket, qui a permis de chauffer l’eau de douche lors des Rencontres de Permaculture de Saffré

A la base, vous pouvez utiliser un Rocket Stove pour toute production de chaleur que vous voulez. Que se soit pour un cuiseur en intérieur ou en extérieur, un chauffage radiant ou de masse pour votre habitat, une production d’Eau Chaude Sanitaire, un barbecue, une fonderie dans une forge ou même pour un four pour chauffer vos poteries entre autre, le Rocket Stove s’adaptera à toutes vos demandes avec plus ou moins de complexité de réalisation.  L’approvisionnement du bois en vertical ou horizontal sera un choix si vous souhaitez ou non contrôler la température de chauffe, une cheminée interne fermée ou ouverte si vous êtes en intérieur ou en extérieur, des matériaux isolants ou avec beaucoup d’inertie si vous souhaiter cuisiner ou chauffer votre maison, … De plus, dans un soucis d’économie et d’exploitation de ressources, le Rocket Stove utilise des bois de petites sections (type fagots, chutes de scierie, …) en assez grandes longueurs pour les alimentations verticales, évitant ainsi de couper de grands arbres et d’acheter des stères de bois bûches. Avec une bonne gestion de la taille de vos arbres (en têtards, par exemple) vous aurez tout le bois qu’il vous faut pour l’hiver.

Dans tous les cas, il faudra respecter certaines règles de fumisterie pour éviter tous les risques et surtout tester votre poêle en extérieur avant de l’utiliser en chauffage ou en cuisinière par exemple. On ne joue pas avec le feu surtout si c’est dans votre maison !!!

Pour la création d’Eau Chaude Sanitaire, je ne peux que vous conseiller de faire appelle à un professionnel car mélanger l’énergie feu et l’énergie eau est une science très complexe et qui réserve toujours des surprises (dilatation, pression, mouvements des fluides, vapeurs, changements d’état, …). Ne faites pas n’importe quoi en suivant les explications, souvent peu détaillées, d’un auto-constructeur d’internet.

Petit Rocket Stove de Camping, transportable et efficace ! Réalisation Bolivia Inti Sud Soleil
Petit Rocket Stove de Camping, transportable et efficace ! Réalisation Bolivia Inti Sud Soleil

Pour la construction (je vous vois venir), je ne peux rien pour vous … car ça dépend de l’utilisation que vous en aurez et des matériaux que vous avez en abondance chez vous ou sur votre chantier. Les seuls indices que je peux transmettre, sont une bonne études des caractéristiques des matériaux afin de les utiliser au bon endroit avec une efficacité maximale. Par exemple, pour un Rocket Stove de Masse pour chauffer votre maison, les brique de terre crue (BTC), les briques réfractaires, les pierres, l’argile, … ont tous des propriétés différentes d’inertie, d’hygrométrie et de déphasage de la chaleur. Vous ne les mettrez pas en place aux mêmes endroits de votre Rocket Stove en fonction de votre climat, de votre quotidien ou de votre utilisation du Poêle de masse (climat froid = beaucoup d’inertie et grand déphasage, absences répétées = réactivité du poêle avec peu d’inertie, maison humide = matériaux très hydrophile, apport d’air extérieur, …).

Ainsi, j’entends souvent les désavantages du Rocket Stove dans mon entourage mais, pour moi, bien souvent, c’est parce que la réalisation n’a pas été adaptée aux utilisateurs. Dans un bâtiment collectif, comme l’écocentre du Périgord-Limousin, il ne faudra pas installer un poêle de masse trop contraignant à l’utilisation (forte inertie, grande capacité d’approvisionnement en bois, …) ni dangereux pour le publique (surface métallique très chaude, …). Pour un couple qui part souvent en weekend ou en vacances, il faudra adapter le Rocket Stove pour qu’il est une plus grande réactivité et qu’il réchauffe rapidement l’intérieur à leur retour.

Le TITAN de l'Escampette, la Bête !!
Le TITAN de l’Escampette, la Bête !!

Dans la plupart des cas, il vous sera possible de le réaliser vous même avec ou sans aide pour créer le Rocket Stove qui vous correspond le plus (portatif, esthétique, taille, modulable, …) et surtout, pour un coût défiant toute concurrence en fonction de vos désirs (vous pouvez réaliser un Rocket Stove de masse pour plusieurs dizaines de milliers d’euros si ça vous chante aussi !). Mais avant tout, ne vous précipitez pas et faites des tests, des expériences, … demandez conseils à des professionnels ou à d’autres auto-constructeurs et rappelez-vous que ces systèmes ne sont ni normalisés ni homologués ! En cas, de problèmes, vous serez bien heureux d’avoir tester votre conduit intérieur de Rocket Stove de masse dans le jardin avant de l’installer dans votre salon, sous 2,5 tonnes d’argiles, de pierres et de BTC, le tout décoré avec votre cœur et votre passion !!!

Le TITAN ... encore ... mais il est trop chouette !!
Le TITAN … encore … mais il est trop chouette !!

Vous pouvez retrouver le TITAN,  construit lors des rencontres de la Permaculture de Saffré sur cette page ! Il a été réalisé en un peu plus d’une semaine par les visiteurs et toute une petite équipe de passionnés. Il combine plusieurs Rocket Stove à chargement horizontal, dont un four, plusieurs cuiseurs, des planchas et un espace Wok.


Voici la vidéo d’explications de la Marmite Norvégienne et du Rocket Stove par Olivier et Yves :

Marmite Norvégienne et Rocket Stove – lasymbioserie.com 05 


Si vous voulez en savoir plus, je peux vous conseiller le livre : Poêle à Accumulation, de Vital Bies et Marie Milesi, aux merveilleuses éditions Terres Vivantes

Encore une fois, pour toutes informations complémentaires, je me tiens à votre disposition par commentaires ou par courriel.

Publicités

10 réflexions sur « La Marmite Norvégienne et le Rocket Stove, sacré duo ! »

  1. Il a l’air sympa le type qui passe à la fin de la vidéo…
    Merci pour ces belles photos et les explications très claires que tu nous retransmets

    J'aime

  2. Bonjour, ravie que vous ayez découvert et apprécié le principe de la Marmite Norvégienne (MN) !
    Je me permets quelques précisions : la MN et le cuiseur thermos c’est exactement la même chose, sauf que pour que ce soit plus explicite et plus « moderne » Bolivia Inti Sud Soleil a désigné ses MN sous le nom de cuiseur thermos. La MN a de très nombreuses désignations (caisse à cuire, marmite suédoise, hay box, fireless cooker, wonderbag/box…) elle peut être un coffre isotherme aux parois réfléchissantes comme une corbeille bourrée de couvertures, etc, mais quoi qu’il en soit on est d’accord, c’est du même principe qu’il s’agit !
    Là où je vous voudrais des précisions et suis preneuse des recettes c’est quand vous dites  » Ainsi votre garbure, votre bœuf bourguignon ou votre soupe n’aura passé que 5 minutes à ébullition »… OK pour les soupes de légumes mais pourquoi toujours citer le boeuf bourguignon aux 5 minutes d’ébullition ? Avez-vous testé ou vous êtes-vous contenté de reprendre ce qu’on peut lire un peu partout (mais pas chez moi) ? Et la garbure ? 5 minutes d’ébullition alors qu’il y a des fèves ou des haricots ?? En plus de les faire tremper la veille, je trouve qu’il leur faut au moins 30 minutes d’ébullition (toujours moitié moins qu’une cuisson normale).
    Je suis preneuse de vos recettes !

    J'aime

    1. Bonjour cerise, merci pour le commentaire,
      Tout d’abord, je trouve intéressant de différencier la MN et le cuiseur Thermos, même-ci c’est le même principe. La première fois que j’en ai parlé à un ami qui à googleliser ensuite, le retour a été « c’est vachement compliqué à construire ta boite en aluminium … en plus elle doit être hermétique ! ». Ainsi, de différencier les deux permet d’accrocher deux type de personnes, les « roots » qui peuvent mettre une poubelle plastique noire dans leur cuisine avec une grosse couverture dedans et les « regarde-un-peu-ma-nouvelle-… » qui préfère une belle boite compliquée mais esthétique. De plus, les deux méthodes n’utilisent pas vraiment les mêmes principes physiques.

      Pour les recettes, je dois dire que par mon expérience (réduite, certe) et les rencontres que j’ai pu faire, le même plat va être cuisiné de multiples façons différentes et pourtant être délicieuses (même-ci les haricots sont des fois un peu dure !). Comme nous le dit Olivier dans la vidéo il faut se transformer en apprenti cuisinier au début et faire soi-même ses expériences.
      Dans mon article, je simplifie volontairement pour « marketer » la MN, en quelque sorte !! C’est comme de vendre des pâtes qui cuisent en 3min alors que tout le monde sait que ça prendra plus de temps de cuisine.
      Pour synthétiser, je trouve que la permaculture et toute les initiative réellement durables amènent beaucoup de complexité et je le répète partout. Les gens ont des fois un peu peur de cette complexité ! En simplifiant certaines techniques, les gens sont rassurés et passe plus facilement le pas. Ça c’est mon but quand même !!

      J'aime

      1. Je n’en doute pas et bravo pour ton militantisme en faveur de la MN. J’essaie de « faire ma part » aussi avec mon blog http://marmite-norvegienne.com et mes livres sur ce sujet passionnant… Si tu as des recettes,réalisations de MN ou autre désignations 😉 ça m’intéresse et je serais ravie de les partager !

        J'aime

      2. Pas de problème. J’ai une amie qui s’en fabrique une en ce moment, si elle est bien je prendrais des photos. Pour les recettes, il est vrai que c’est souvent, quand même, au feeling !!

        J'aime

  3. J’ai lu l’ouvrage le plus documenté et explicite sur la marmite norvégienne et la meilleure utilisation à en faire . J’essaie de mettre le lien : http://1.bp.blogspot.com/-KC5_s9_JDt4/Uin49vdHG6I/AAAAAAAAAus/0NWP-iDVoOA/s220/couv-18mars2013%2B%255BiPhone%255D.jpg sinon allez sur son site « simplicité culinaire » qui fourmille de bonnes idées et astuces ou lisez son livre du même titre !
    Je cuisine tous les jours en marmite norvégienne, dans un simple carton avec une pièce de tissu épaisse en fond, puis un oreiller bien souple et enveloppant pour couvrir la casserole ou la carafe de lait pour faire yaourts, flans … génial ! une copine futée met sa marmite « soupe » dans son lit et le soir il est bien chaud et la soupe prête !

    J'aime

    1. C’est bon ce lien fonctionne !
      Merci pour les informations. J’ai regardé le site marmite-norvegienne mais je ne connaissais pas simplicité-culinaire.
      Bonne continuation dans vos expériences, tests et recettes et régalez-vous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s